Alana CAMUS HOLLAND, original vocalist, lyricist & composer, chanteuse novatrice, parolière & compositrice.
Vague.
Ancre.
Albatro.

05
You save my youth

English flag


Part one

Stranded after the consultation between

less bothered people in the waiting room,

on the return, I still hope that during the next occasion,

we can succed and manage to evolve

from a poetic but intemporal story.

Was it a discovery or a confirmation?

Whatever the stages we went through,

my senses have retained their first impression:

respecting a lot each other, in our natural aspects,

we enjoyed this planet before.

Armories won't express more than symbolic words,

the ones I tried to say on the phone were badly perceived.

Their mutation, a few days later, encouraged at least

constructive opportunities.

Master of the screen, you have selected

several biographies attractive persons carried about

their physical transformation,

yet, these pictures brought me no release, only trouble.

By self acquaintance or realism, I prefer

the inventive elder children we both became.

Your gentleness, always discreet, takes many forms,

sweets and the tray you offered, nicely wrapped, revalued

December anniversaries, they also implied,

with a book as further company, for my art,

in my own good luck, a sincere concern.

As a chorus one

Rendered austere by concentration, your face irradiates

of bounteousness to give and respond when you smile.

A food without meat or sea products is not available everywhere.

As it, seemed, I've collected the right meals and we shared

the best possible evenings. Like this original place,

the beachy girdle, dress after dress, do I look in the films, for a while,

a step beyond credibility? Make up on the skin has covered

injuries' remnants, they shoud not disturb

the final appreciation.Wave again

arms near the sky, in the air,

you save my youth...

Part two

...going backwards, in the late fifties,

at Saint Mary school, for the last assembly

where pupils had mixed their genders

and lined on parallel ranks.

Despite all the efforts to rejoin

the red-haired girl friend I felt close with,

aggraving my distress,

the little brutes forbad any approach.

Parents found the situation funny,

uneasy, my mother did not understand

that if someone keeps balanced

half an angel, half a strange magician

and, by no standards,

accommodates a male fighter,

determination won't suffice.

Rarely maintained, so precious, lips'accord,

cheeks and fingers when they touched,

by their alliance, provided

refreshments to my soul.

Could there be the necessary third element?

Its existence prevented, decades along, a choice between

full re-assignment and a shaded but well inspired navigation.

Illness did not negotiate, in the end, all kins have disappeared.

Less wonderful, the voyage accumulates frustrations

if, until now, the blooms don't wither.

Part three

Questioner, the swan has stretched his long neck, regarding

concord and difference that sometimes, near waters, stand out

a complete woman's evidence, a man's elegant stature.

The butterfly-lamp, the artificial orchids,

just above, assume their brittleness.

Sympathetic options, convenient disorder,

when you have dared to make confidences,

everything was changed.

Dear Tom, it's undeniable,

your reviewing action transfigured prints and credits.

I guess my feelings should agree to stay for one night

under some blanket, on the armchair,

unless you put them

in comfort elsewhere, as you sleep.

As a second chorus (slightly extended from the previous one)

Rendered austere by concentration, your face irradiates

of bounteousness to give and respond when you smile.

Harry Benjamin's followers can relax: their document's translation

is corrected, your teeth suffering has lessened, the weather improves.

Reasonably fast must be the cooking, so we taste very soon

another Italian preparation or mashed potatoes, as you please.

Opening doors, helpful bridge for the Present realties, ancient echoes,

sublimated visions have been ranged in my intimate museum.

Since the very last call in April, between us, has steadily grown

an everlasting comprehension.

Give again listeners, on the air, prior to

any playing of the songs, this special clue:

She's a lady that counts”, you'll save my youth.

16 March 2005.
Reviewed on 9 August 2005.

05
Tu sauves ma jeunesse

Français


Première partie

Echouée après la consultation entre

des gens moins tracassés, dans la salle d'attente,

sur le chemin du retour, j'espère encore qu'au cours de la prochaine rencontre,

nous parviendrons en évoluant à nous dégager

d'une histoire poétique mais intemporelle.

Fut-ce une découverte ou une confirmation?

Quelles qu'aient pu être les phases par lesquelles nous sommes passés,

mes sens ont conservé leur première impression:

avec beaucoup de respect l'un pour l'autre, sous nos aspects naturels,

nous avons goûté de cette planète auparavant.

Les armoiries n'exprimeront guère plus que des mots symboliques,

ceux que j'ai tenté de dire au téléphone furent mal ressentis.

Leur mutation, quelques jours après, encouragea tout au moins

des opportunités constructives.

Maître de l'écran, tu as sélectionné

plusieurs biographies que des personnes séduisantes ont communiquées

au sujet de leur transformation physique,

pourtant, ces images ne m'ont apporté aucun soulagement si elles me troublèrent.

Par connaissance du moi ou par réalisme, je préfère

l'inventivité des enfants plus âgés que nous sommes devenus.

Ta gentillesse, toujours pudique, sait prendre bien des formes,

les douceurs et le plateau que tu as offerts, joliment enveloppés, revalorisèrent

les anniversaires de décembre, ils signifiaient aussi

avec un livre comme invité ultérieur, pour mon art,

dans ma bonne fortune, un intérêt sincère.

En tant que premier refrain

Rendu austère par la concentration, ton visage rayonne

de bonté à donner et à laquelle répondre quand tu souris.

On ne trouve pas partout de la nourriture sans viande ou produits de la mer.

Il semblerait que j'ai réussi à stocker les repas qu'il fallait car nous avons partagé

les meilleures soirées possibles. Pareille à cette maison originale,

à la ceinture de rivages, robe après robe, mon apparence atteint elle sur les photos,

pendant un moment, un degré au-delà de la crédibilité? Le maquillage sur la peau

a recouvert les restants de lésions, ils ne devraient pas perturber

l'appréciation finale. Agite encore

les bras près du ciel, à travers l'air,

tu sauves ma jeunesse...

Deuxième partie

...revenant en arrière, dans la dernière partie des années 50,

à l'école Sainte-Marie, pour la réunion marquant la fin du cycle

où les élèves, mélangeant leurs genres,

s'étant formés en haie sur des rangs parallèles.

Malgré tous les efforts pour rejoindre

la tendre amie aux cheveux roux avec laquelle j'avais noué des liens étroits,

aggravant ma détresse,

les petites brutes empêchèrent la moindre approche.

Les parents trouvaient la situation cocasse,

mal à l'aise, ma mère ne comprit pas

que si quelqu'un garde en équilibre

la moitié d'un ange, la moitié d'une singulière magicienne

et, selon nul critère,

n'héberge un mâle combattant,

la détermination ne sera pas suffisante.

Rarement maintenus, si précieux, le consentement des lèvres,

les joues et les doigts quand ils se touchaient,

par leur alliance, procurèrent

à mon âme délassement et rafraîchissement.

Pouvait-il y avoir là le nécessaire troisième élément?

Son existence évita, au fil des décennies, un choix entre

la ré-assignation intégrale et les nuances d'une navigation bien inspirée.

La maladie ne négocia point, au bout du compte, aucune parenté n'a survécu,

moins extraordinaire, le voyage accumule des frustrations

si, jusqu'à maintenant, les épanouissements perdurent.

Troisième partie

Interrogateur, le cygne a étiré son long cou pour regarder

la concorde et la différence qui parfois, près des eaux, distinguent

l'évidence d'une femme complète, la stature élégante d'un homme

La lampe-papillon, les orchidées artificielles,

juste au-dessus, assument leur fragilité.

Options sympathiques, désordre commode,

quand vous avez osé faire des confidences,

tout fut changé.

Cher Tom, il est indéniable

que ton investissement d'amélioration a transfiguré épreuves et attributs.

Je crois que mes sentiments devraient accepter de rester pour une nuit

sous quelque couverture, sur le fauteuil

à moins que tu ne les installes

confortablement ailleurs, pendant que tu dors.

En tant que deuxième refrain (légèrement agrandi au regard de son prédécesseur)

Rendu austère par la concentration, ton visage rayonne

de bonté à donner et à laquelle répondre quand tu souris.

Les disciples d'Harry Benjamin peuvent se détendre: la traduction de leur document

est corrigée, ta souffrance aux dents s'est atténuée, le temps s'améliore.

Raisonnablement rapide doit être la cuisson, ainsi, nous dégusterons très bientôt

une autre préparation italienne ou de la purée, comme il te plaira.

Portes qui s'ouvrent, pont utile pour les fidélités du Présent, échos antiques

et visions sublimées ont été rangés dans mon musée intime.

Depuis le tout premier appel en avril, entre nous, avec constance, a grandi

une immortelle compréhension.

Donne, encore une fois, aux auditeurs, sur les ondes, avant

toute diffusion des chansons, cet indice bien particulier:

«C'est une dame qui compte», tu sauveras ma jeunesse.

Le 16 mars 2005.
Revue le 9 août 2005.