Alana CAMUS HOLLAND, original vocalist, lyricist & composer, chanteuse novatrice, parolière & compositrice.
Vague.
Ancre.
Albatro.

05
Over the ridge

English


First movement

Out of the dusty wilds,

brisked up where brawny cactus sheathed

the spangling crates from ruby noons,

spectra communed with the shut.

Enfilading the canyon to the creek, fetched in absolute Turquoise,

over the ridge, close by Navajos,

this meloepia emanated, stark, native and subtile

long after July dawnings, settled for praise, receded,

environed like the sober chiefs, buttressing con the profuse knaveries' assault.

Second movement

In early moods' undertone, the Colorado debunks

while the Gila reroutes

canalized dumping, chartered scoops and artificial peps.

So strange kennings weighed down

since the last crusade's tricky lawyer has transformed

the Pacific stumbles into big Mac's ducked sensation.

Near the stalwart Bearer,

husbandmen's balsam, quaint retired,

San Diego's phantoms seek refuge.

Third movement

She looked more a poniarded whale than a rescued buffalo.

The nostalgic petty like Magnum still wonders why,

encaged if untamed,

Thanksgivings' irisated brooks have cohered

the late Count Basie's pertinence

about Frederic's supreme steps.

Heroic flames' new sagamores dated the Pride

from Fitzerald's brethren to Neil Armstrong.

Fourth movement

Blurred Zimmerman senior gums' easy rides,

bland tuckers soon repatriate

the rotor's wheel racking their shaken privacy.

Warhol's banana unglued silver linings,

Virginia corsairs, without reserve, discharge

Honesty James' mild decision.

August 1987.

05
Par delà la crête

Français


Premier mouvement

Sortant des étendues sauvages et poussiéreuses,

ravivés lorsque les cactus charnus ont recouvert d'un fourreau

les mannes en paillettes venues des soleils rubiconds,

les spectres communiquaient avec la fin du jour.

Enfilant le canyon jusqu'au rio, nourrie et abreuvée d'absolue Turquoise,

par delà la crête, auprès des Navajos,

cette mélopée flotta dans l'espace, franche, originale et subtile

bien après que les aubes de juillet, leurs parades, leurs discours aient régressé,

environnée comme les chefs sobres s'arc boutant contre

la profusion d'assauts fourbes.

Deuxième mouvement

A mi voix comme il sied aux matins naissants, le Colorado démystifie

pendant que la Gila regroupe en liasses

reportages convenus, exclusivités en location et dynamismes artificiels.

Tant de savoirs curieux ont accablé de leurs poids

depuis que l'astucieux avocat de la dernière croisade a transformé

les faiblesses du Pacifique en sensation plongeante du big Mac.

Près de la robuste Porteuse de torche,

baume des cultivateurs et pittoresque ont pris leur retraite,

les fantômes de San Diego cherchent refuge.

Troisième mouvement

Elle ressemblait plus à une baleine poignardée qu'à un bison sauvé.

Le sous officier nostalgique, pareil à Magnum,

s'étonne toujours pourquoi,

mis en cage si indomptés,

les ruisseaux irisés ont pris dans leur cohérence

la pertinence du regretté Count Basie quand à la légèreté sublime des pas de Frédéric[1].

Les flammes héroïques des nouveaux grands sorciers situaient l'Epoque de Fierté,

dans leurs annales, des frères de Fitzerald jusqu'à Neil Armstrong.

Quatrième mouvement

Empêtrés dans les chevauchées planantes des deux générations de Zimmerman[2],

gencives seniors et tendres chemisettes rapatrieront bientôt

le rotor incessant torturant leurs intérieurs instables.

La banane de Warhol a englué les chevelures aux fils d'argent,

les corsaires de Virginie, sans état d'âme, écartent

la décision modérée de l'honnête Jimmy[3].

Août 1987.


[1] Frédéric = Fred Astaire.

[2] Sénior = le compositeur D'Anchors aweigh (Levons l'ancre) hymne de l'US Navy. Junior = Bob Dylan.

[3] Il s'agit de la décision prise par Jimmy Carter quand il a approuvé la tentative de délivrance des otages étasuniens retenus dans leur ambassade à Téhéran.