Alana CAMUS HOLLAND, original vocalist, lyricist & composer, chanteuse novatrice, parolière & compositrice.
Vague.
Ancre.
Albatro.

03
Hope was safe

English


Part 1

Basil's premiums, Cyril's perennial grafts, Pouchkin's nectars

in forward-looking corollas resume

connected statements with attentive rays

whose probatory options stabilize, launching,

next to the zero, hurtless degrees, cosmic salutes.

Samarkand's muezzins antedate prolific Baïrams' edification,

faultlessly attuned like bequeathed Chapters on Top of the World.

From unassailed damburas, Mellifluence, relayed by all

jeopardized camps, through the defiles, versed and expressed.

Following Hegira's steed when oblivion swept away acknowledged principles,

quickeners rallied round deserving marabouts.

Elfins' undermined hops reascend starry trails.

Muhammad's incoercible lunations primely orchestrate

stratosphere's pacers disembittering

proletarians' noble weather-dance.

Balalaikas' vitalities delegate their avant-garde.

Touching unknown transports, the steppes' pithy Amazons reconcile

earth-founts, specular novelties, sages' fervour.

Vibrating chords' redeployment, three score and ten motions

adduce wills.

Part 2

Laroslav faired, Ukranians seeded, banduras meekened lots.

Consolidating peninsular thresholds, weaponless Tatars perceived

annual Crimean growth.

By essence intermarried,

Eurasian gerbs, energies' commitments divorced.

Striking the lutes, near the last mirror, Armenian weavers sighed.

Greedier than Katarina's falcons,

the Georgian vulture almost exhausted

Prometheus' continuators.

Eleven crops, matching chessmen, cigars punched,

Nikita's vulpine dons garnished the mausoleum, muzzled Cerberus.

Kolyma's tutelar plenums then reduced mails,

the watchtower's platoons synchronized.

Leonid's master of the hounds, Head-works' chamberlain took the lead.

Prepared as meteors' casters, dully extolled,

reshuffled systems, happy mediums cool down.

At the winning post, less augurs, more counsels for the defence

of the samizdats' readers marked

the celebrations' succeeding programs.

6 June 1987.

03
L'espoir était sauf

Français


Partie 1

Les signes d'encouragement de Basile[1], les greffes vivaces de Cyrille[2], les nectars de Pouchkine

en des corolles tournées vers l'avenir

reprennent l'énoncé de déclarations branchées

avec des rayons attentifs dont les options probantes se stabilisent,

lançant, suite au zéro du décompte, d'inoffensifs échelons et des saluts cosmiques.

Les muezzins de Samarkand anticipent l'édification de Baïrams[3] prolifiques,

parfaitement accordés comme le sont les chapitres[4] légués sur le Sommet du monde.

Relancée par les dambouras[5] épargnés par les attaques, l'harmonieuse douceur, relayée par tous

les campements mis en danger, chanta en versets expressifs à travers les défilés.

Suivant le coursier de l'Hégire quand l'oubli balayait les principes reconnus,

des stimulations vinrent au secours des marabouts méritants.

Les elfes aux sautillements saccagés par les mines gravissent de nouveau les sentes étoilées

Les lunaisons incoercibles de Mahomet orchestrent à merveille

les pas des marcheurs dans la stratosphère, ôtant toute amertume

au noble balancement météorologique des prolétaires.

Les balalaïkas véloces délèguent leur avant-garde.

Abordant les goulags de déportés inconnus, les vigoureuses Amazones des steppes réconcilient

les sources du Continent, les nouveautés, les romans aux vastes horizons et la ferveur des sages.

Faisant vibrer le redéploiement des cordes, soixante années et dix motions

mettent en avant leurs volontés.

Partie 2

Jaroslav[6] embellissait, les Ukrainiens semaient, les bandouras[7] amélioraient les sorts.

Consolidant les seuils péninsulaires, les Tatars, sans armes, percevaient

leur part des récoltes de Crimée.

Mariées entre elles par leurs essences,

gerbes eurasiennes et obligations énergétiques divorcèrent.

Heurtant les luths, près du dernier miroir[8], les tisserands arméniens soupiraient.

Plus vorace que les faucons de Catherine[9],

le vautour géorgien épuisa

d'une façon presque définitive les continuateurs de Prométhée[10].

Onze moissons durant, concurrençant les joueurs d'échec, les cigares imposèrent leur loi,

rusé comme un renard, Nikita, l'homme du Don, garnit le mausolée, sut museler Cerbère.

Les plénums tutélaires de Kolyma[11] réduisirent ensuite à l'insignifiant les courriers,

les pelotons de la tour de guet se synchronisèrent.

Le grand veneur[12] de Leonid, le chambellan[13] des têtes pensantes prirent le commandement.

Préparés comme répartiteurs de météores, dûment portés aux nues,

systèmes remaniés et justes milieux se calment.

Au poteau d'arrivée, moins d'augures, plus de conseils

au bénéfice des lecteurs de samizdats[14]

singularisèrent la célébration des programmes suivants.

6 juin 1987.


[1] Saint fondateur de ce qui deviendra l'Eglise Orthodoxe.

[2] Saint créateur avec Saint Méthode de l'alphabet cyrillique.

[3] Les fêtes qui suivent le Ramadan.

[4] Ou sourates.

[5] Instrument de musique afghan.

[6] Grand prince de Kiev et père fondateur du rayonnement slave oriental.

[7] Instruments à cordes d'Ukraine.

[8] Aussi le dernier lac laissé en 1917 à la petite Arménie.

[9] Catherine dite “la Grande”, impératrice russe et négatrice des petits royaumes indépendants.

[10] Qui subit son supplice sur les monts du Caucase, en Géorgie.

[11] Fleuve de Sibérie, triste symbole et point de rassemblement des condamnés politiques.

[12] Andropov.

[13] Tchernenko.

[14] Journaux clandestins dans l'URSS set ses satellites.