Alana CAMUS HOLLAND, original vocalist, lyricist & composer, chanteuse novatrice, parolière & compositrice.
Vague.
Ancre.
Albatro.

01
Blue sky prefaced

English


Dedicated to Philippe de Dieuleveult in memory of his generosity, of his TV program and of his splendid book “I have blue sky in my passport”.

First movement

Hailed before, recurrent, sly jingles

and erratic scoops locate in the distanced Past

attuned watersheds, deserts' revelation, savannah tales,

so fast went the team of youth and surprise...

Second movement

...three fain notes triumph of the last waits

fickle months left encroached,

spliced behind Kinshasa falls.

Third movement

Sunday's ritual preserved clues

clear uptakes, wonders free'd.

By the open view, litorns acquaint

with the message congas enlivened

wanes' deniers:

Fourth movement

Don't let immure your heart

if adverse seasons dry the tears of ruth,

stanch rhythms they early bathed

grew stronger and invite Oberon's moving friends.

Seals, whelps confide their prudest talisman

dolphins translate the joy perused maps, guessing books

twice impelled.

Since together, we drew near the fjords,

enigmas fledged

blue sky prefaced with new passports”.

First writing: February 1989, finalized: 17 March 1993.

01
Le ciel bleu préfaça

Français


Dédiée à Philippe de Dieuleveult en souvenir de sa générosité, de son émission et de son très beau livre «J'ai du ciel bleu dans mon passeport».

Premier mouvement

Hélée avant que récurrents, jingles sournois

et scoops désordonnés ne relèguent dans un Autrefois distancé

les versants accordés, la révélation des déserts, les récits de la savane,

si vite allait l'équipe de jeunesse en surprise...

Deuxième mouvement

...qu'avec elle, trois notes allègres triomphent des dernières embûches

que les mois volages laissèrent s'enchevêtrer

derrière les chutes de Kinshasa.

Troisième mouvement

Le dimanche, avec son rituel, préserva les indices

que des envols limpides et des émerveillements libéraient.

Dans l'espace sans frontières, les grives litornes communiquent

le message que les congas ont vivifié

aux négateurs du Déclin:

Quatrième mouvement

«Ne laisse pas emprisonner ton cœur

si les saisons contraires sèchent les larmes de la compassion,

fidèles, les rythmes que celles-ci jadis baignèrent

se sont renforcés et invitent les amis émouvants d'Obéron[1].

Phoques et lionceaux confient leur plus vertueux talisman

les dauphins traduisent la joie que cartes examinées et livres de conjecture

ont par deux fois stimulée.

Depuis qu'ensemble, nous approchions des fjords,

d'autres énigmes ont pris plumage,

le ciel bleu les préfaça avec de nouveaux passeports».

Première écriture: février 1989, finalisée le 17 mars 1993.


[1] Le roi des génies aériens dans l'œuvre de Shakespeare.