Alana CAMUS HOLLAND, original vocalist, lyricist & composer, chanteuse novatrice, parolière & compositrice.
Vague.
Ancre.
Albatro.

01
November gleams

English


Waving a sound of frankness to check the distortions' increase...

Verse 1

...well-timed, all the deeds you preserved in the loft tuned,

we overcame the Brahmins' standby dupes.

Becalmed, amused, danced the rainbow's passenger.

Before she fell, hostile to rocking adventures, crystal nights rhythmed proofs

we have never deviated from.

Can you retranslate the code?

Chorus 1

Hank Marvin drowns, teenage cuties frame.

Papers' archives drift the sporting zooms.

Patrimonial grooves have imposed their standards.

Neo jazz converted the piano man's fugue

and the vintage schooner is almost fitting out

November gleams, Tony Joe minds.

Waging a sound of frankness to cap the distortions' increase...

Verse 2

...racy, all the beats your guitar helmed to skip have confirmed,

like dinners' impromptus, the tarots' prediction and your vibrant sojourn.

Minor tweagues, major charms, mediation:

each member of the trio you fostered gives the lead by its own talent's evolution.

Acting so differently, when re-united,

they won't disparage, compromise or pattern

the original basements where we emboldened our spirits. There was no paradox,

inside looking out, for them, you had made a concrete choice: After-hours.

Chorus 2

Reginald tracks, William Hurley grates,

Georges[1], naturally, culls the opinions.

Pin back your ears” claimed the cheated trendsetter.

Placed between classical overtures and high fidelity's mutation,

we often endorse this sound of frankness Arthur Lee dropped...

...fetching the distortions

to heel their draught and sustain the pitch,

November gleams.

First writing: September 1993, reviewed in May 2000.


[1] Georges: Georges Brassens, a songwriter and vocalist whose fame is legendary in France.

01
Lueurs de novembre

Français


Faisant onduler un son de franchise pour contrôler les distorsions toujours plus nombreuses...

Couplet 1

...avec à propos s'accordèrent tous les hauts-faits qu'au grenier, tu préservais,

nous vainquîmes les dupes des Brahmanes et leur indolence.

Rassérénée, amusée, dansa la passagère de l'arc en ciel.

Avant qu'elle ne chute, hostile aux aventures trop balancées, des nuits de cristal

rythmèrent les preuves concluantes dont nous n'avons jamais dévié.

Peux tu à nouveau en traduire le code?

Refrain 1

Hank Marvin[1] se noie, les ados attirantes acceptent leur formatage.

Les quotidiens dans leurs archives laissent dériver les illustrations sportives.

Le patrimoine et ses coulisses ont imposé leurs critères.

Le néo jazz a converti la fugue du joueur de piano

et la goélette millésimée est pratiquement parée.

Novembre luit, Tony Joe[2] reste soucieux.

Menant à l'attaque un son de franchise afin de circonscrire l'afflux des distorsions...

Couplet 2

...vigoureuses, toutes les pulsions que ta guitare guida et commanda ont confirmé,

comme avec elles les impromptus des dîners, la prédiction des tarots et ton vibrant séjour.

Embarras mineurs, charmes en majeur, médiation:

chaque membre du trio que tu as élevé montre la voie par l'évolution de son propre talent.

Agissant si différemment, lorsqu'ils seront réunis,

ils ne viendront pas dénigrer, compromettre ou échantillonner

les sous-sols originaux où nous avons aguerri nos entrains. Il n'y eut aucun paradoxe

entre l'air du dehors et la Pénitentiaire. Pour eux, tu avais fait un choix concret: l'avenir.

Refrain 2

Reginald[3] suit ses sillons, William Hurley[4] crisse.

Georges[5], naturellement, cueille les opinions.

«Ouvrez bien vos oreilles» clamait le faiseur de mode abusé.

Placés entre des ouvertures classiques et la mutation

de la haute fidélité, nous assumons souvent ce son de franchise qu'Arthur Lee[6] distilla...

...allant chercher les distorsions

pour conforter leur tirant d'eau et soutenir à la fois le tangage et le ton,

novembre luit.

Première écriture: septembre 1993, revue en mai 2000.


[1] Hank Marvin: leader et guitariste des célèbres Shadows.

[2] Tony Joe White: remarquable artiste du sud des Etats-Unis.

[3] Reginald: Reg Presley, chanteur et compositeur des Troggs, fameuse formation britannique des années 60.

[4] William Hurley: chanteur des Inmates, groupe britannique de rhythm & blues de la fin des années 70.

[5] Georges: Georges Brassens.

[6] Arthur Lee: mythique et formidablement inspiré chanteur/guitariste et compositeur de Love, l'une des plus extraordinaires formations US des années 60.